Pensionnat Yuukaku
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -69%
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
Voir le deal
7.99 €
-69%
Le deal à ne pas rater :
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
7.99 € 26.01 €
Voir le deal

 

 Par une douce matinée au réveil absurde

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasuke Jaikeï
Débutant
Sasuke Jaikeï

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 30
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 08/12/2006

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 12:01

Par un vent doux et glacial, Sasuke se réveilla d'un rêve plus ou moins exaltant. Il commença par vouloir se rendormir suivant ses habitudes, mais finit par s'apercevoir comme à tous les matins qu'il ne pouvait pas encore se rendormir -_- L'adolescent se mit à se frotter les yeux, encore fatigué naturellement. Son pied posa finalement terre tandis qu'il tâchait de rester en équilibre sur le sol. Se frottant encore les yeux, il s'étira avant de s'habiller complètement. Sortant de sa chambre, il la verrouilla soigneusement. Peut-être verrait-il Caitlin aujourd'hui ? Ou même d'autres personnes.. Peut-être même le garçon que Cait' avait juger bon comme sous-directeur qui sait ?

Sans oublier de se "coiffer" bien entendu, il se dirigea vers le hall d'ou il dû traverser les longs couloirs et descendre les escaliers. Finalement rendu au hall d'entrée, Sasuke se stoppa. L'adolescent venait de se rendre compte qu'il avait oublié de se mettre un t-shirt -_- Heureusement pour lui, personne ne se trouvait là sur le moment et pouvait le trouver idiot d'avoir oublié ce genre de trucs. La fatigue n'était pas souvent la meilleure des excuses.

Il remonta donc les escaliers, traversant les longs couloirs et revint devant la porte de sa chambre qu'il déverrouilla. Sasuke entra rapidement dans la salle et tira d'un de ses tiroirs, un chandail noir plus ou moins long, tandis qu'il prenait aussi son manteau. Il revêtit son T-shirt finalement et soupira. Ce qu'il pouvait être étourdi ce matin ! Enfilant son manteau, Sasuke sortit donc, verrouillant de nouveau sa porte. Le garçon espérait ne rien avoir oublié car là il ne le supporterait plus -_- Il refit le même trajet et cette fois, il ouvrit du hall pour sortir, saluant les gens dans le hall au passage avec un sourire béat.

Il traversa l'extérieur, connaissant naturellement les yeux par coeur. Son enfance s'était déroulée ici. Enfin, il avait encore une enfance à finir... Il traversa le stationnement et le parc pour se retrouver à l'entrée de la forêt. Un endroit qui lui faisait toujours du bien. La sérénité que sa mère avait laissé ici transparaissait encore plus dans cette forêt ou le garçon s'y sentait plus à l'aise qu'à autre part, même si ça lui faisait mal intérieurement.. Penser à quelqu'un de mort que vous aimiez était normal d'être douloureux.

_________________
Jeune directeur de 16 ans, lui accorderez-vous votre confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
http://yuukaku.easyforumpro.com
Kaoru Domoto
Débutant
Kaoru Domoto

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 29
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 19/01/2007

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 12:48

Kaoru avait rattrapé ses heures de sommeil depuis le temps et était réveillé ce coup-ci, et dans son état normal...ça promettait...Ce matin-là, il se promenait entre els arbres de la forêt, il ne savait pas trop pourquoi. Enfin, si, il savait pourquoi...Il avait voulu visiter un peu les environs et avec son sens de l'orientation aussi légendaire que le nez de Cirano, il se perdit avec une dextérité qui ferait rire ses parents.

"C'est pas juste ! C'est quoi c'pays ! C'est l'trou du trou, ici, ou quoi ?"

Enfin, non, il savait que ce n'était pas si perdu que ça, mais dans ce genre de circonstances, vous êtes prêt à crorie n'importe quoi...-_- Tournant à une nouvelle embranchure, il crut qu'il allait péter un câble en voyant qu'il se perdait encore plus...

Son desespoir était au plus haut point, jusqu'à ce qu'il voit devant lui, un adolescent à l'allure assez spéciale, mais pas le moment de spéculer sur des détails ! S'approchant de lui, il sourit comme un taré, encore une fois, et demande poliement :


"Excuse-moi, mon p'tit bonhomme, saurais-tu, par un pur hasard, bien entendu, dans quelle direction se trouve le pensionnat Yuukaku ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sasuke Jaikeï
Débutant
Sasuke Jaikeï

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 30
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 08/12/2006

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 13:34

Toujours debout, il continuait de marcher, observant l'activité de la nature autour de lui. Les feuilles des arbres qui n'étaient pas encore tombées au sol donnaient un doux son qui détendit immédiatement le garçon. Sasuke se rappelait ces jours ou il avait camper dans cette forêt, juste pour sentir le vent contre sa joue ou même entendre le son des grillons. Un sourire s'installa sur son visage aux traits maintenant calme. Sasuke s'arrêta pour s'asseoir sur une souche d'arbre solide et y ferma donc les yeux.

Entendant des bruits de brindilles, le garçon ouvrit les yeux et sursauta presque en le voyant si près de lui. C'est plutôt parce qu'il ne l'avait pas remarqué avant cet instant qu'il avait été si surprit. Si bien qu'il s'était retrouvé fesses contre terre avec un petit air interrogateur. Se relevant, il eut un sourire gêné en levant finalement les yeux vers l'autre garçon. Le directeur étouffa un rire car celui-ci l'appella mon petit bonhomme. Le déterminant "mon" faisait étrange à son oreille, mais il y comprenait bien le sens !

- Oui, oui, bien sûr !

Il sourit alors naïvement, amusé par la situation. C'est vrai qu'on ne le soupçonnerait pas trop d'être directeur.. C'était sans doute ce détail qui l'amusait. Heureusement que sa mère autrefois lui avait donné des cours de direction T-T L'adolescent ne savait pas comment il aurait fait dans ce cas. D'ailleurs le garçon ne préférait pas l'imaginer ! Ses yeux ébènes revinrent donc dans la direction de son interlocuteur.

- .. Euh... j'sais que c'est peut-être pas facile à croire, mais j'en suis maintenant le directeur ^^'

Il épousetta alors ses vêtements et remarqua que son manteau était fichu. Il haussa des épaules. C'était pour ça qu'il avait subitement froid ? Hmm... au moins il avait tenu quand même longtemps. Le directeur devrait s'en acheter un autre. Au moins c'était pas si grave, il ne faisait pas trop froid, mais assez pour avoir la crève -_-

- Je m'appelle Sasuke Jaikeï et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://yuukaku.easyforumpro.com
Kaoru Domoto
Débutant
Kaoru Domoto

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 29
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 19/01/2007

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 14:11

Kaoru le vit se retrouver le derrière par terre ; apparemment, il l'avait surpris, et ça l'amusait plutôt. Il en avait presque oublié qu'il lui avait demandé son chemin. Mais se le rappela bien vite, quand un sentiment de soulagement le prit en entendant l'afirmation de l'adolescent, qui lui sourit d'un air innocent. Ses yeux d'un noir profond fixait ceux du jeune professeur...
Et il crut tomber raide par terre en entendant qu'il était en face de son directeur.


*Noon ? Il se paie ma tête, là ?...À croire que non -_-*

Le jeune homme en face de lui semblait avoir mis son manteau en piteux état, et le latiniste se décida à enlever sa veste pour la lui passer. Quand il la retira, il entendit le nom de l'adolescent, dont il avait cru qu'il mentait, et eut le souffle coupé. C'était bel et bien lui, son directeur, qu'il avait en face...Et dire qu'il avait cru que c'était une lubie de ce garçon que de se faire passer pour quelqu'un de haut placé, mais il était à côté de la plaque...Il lui tendit finalement sa veste.

"Je suis Kaoru Domoto, le noueau prof de latin...Excusez-moi pour vous avoir tutoyer, je ne pensais pas que vous étiez le directeur de ce pensionnat...Enchanté de vous connaître cependant."
Revenir en haut Aller en bas
Sasuke Jaikeï
Débutant
Sasuke Jaikeï

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 30
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 08/12/2006

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 14:48

Sasuke savait exactement ce que Kaoru pensait de cette situation... Tout le monde penserait pareil sans doute. Il ne devait pas se décourager. Il passerait l'après midi dans son bureau à classer des papiers administratifs pour avoir la paix. La paix de quoi ? De tous ces regards qui le dégradait. Au moins, il était pas aux couches c'était un plus pour eux -_- Non les gens, il les aimaient bien ; c'était pas ça le problème.

* ... Je sens que j'en ai pas fini jusqu'à temps que j'aies au moins 20 ans -_- Aussi bien m'y faire alors ^__^' *

Bah voilà ! Ces regards le dégradant, il les ignoreraient ! Ça sera difficile, mais il se le devait pour pas se décourager ! Sasuke y arriverait, ça oui ! Déterminé intérieurement, l'adolescent sortit finalement de ses pensées et lui sourit agréablement. Il eut un petit sourire naïf en le voyant retirer sa veste. Quand il la lui tendit, ses yeux se mirent à étinceller. Quand il remarqua son air blanchâtre, le directeur s'inquiéta et c'était potentiellement visible. Sasuke ignorait s'il devait la prendre ou pas. Il resta interdit un moment.

- Prof de latin ? Ah génial ^^' Enchanté de faire votre connaissance aussi ! Pas la peine de me tutoyer, enfin c'est comme vous voulez ! Ah c'est pas grave, je commences à m'y habituer.

Dit-il avec un grand sourire.

- Vous n'aurez pas froid en me prêtant votre veste ? Il fait plutôt froid.. Votre geste m'enchante, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://yuukaku.easyforumpro.com
Kaoru Domoto
Débutant
Kaoru Domoto

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 29
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 19/01/2007

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 15:14

La réaction du jeune homme le surpris quelque peu. À cet âge, on se soucie rarement des autres, et ça, Kaoru s'y était souvent heurter pendant son année de stage...De plus, il s'exprimait bien, et ça, le jeune professeur en fut soulagé. Il y avait tant de jeunes qui parlaient mal...Lui le premier XD En effet, quand il était adolescent, il fallait sans cesse qu'on le reprenne pour son vocabulaire des moins riches et des plus...grossiers !
Il lui rendit son sourire en insistant.


"Non, ça va, vous inquiétez pas ! Je suis un grand garçon, et je sais ce que je fais !"

*Bon, c'est que ça caille par ici -_-*

Il regarda les alentours, et une question lui vint : mais que faisait ce garçon dans un endroit pareil, et surtout à cette heure ?

"Hum...Non pas que je veuille m'imisser dans votre vie privée mais...(attention, ça a trop bien commencé XD) qu'est-ce que vous faites dans un endroit aussi perdu et à cette heure-ci ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sasuke Jaikeï
Débutant
Sasuke Jaikeï

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 30
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 08/12/2006

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 15:45

Sasuke ne souhaitait pas qu'il attrape froid, qu'importe s'il tomberait malade, il était "équipé". Il était son propre infirmier depuis tout petit, il refusait que quelqu'un d'autre le touche sauf sa mère ^^' Bon il y avait des touchers que parfois on ne pouvait pas refuser ! Évitons les détails et passons sur ce point, qu'en dîtes-vous ? Le sourire du garçon lui réchauffa le coeur, voir quelqu'un sourire lui donnait toujours un cas similaire; c'était si agréable. Sasuke grossier ? Pas vraiment. Il n'était qu'un garçon maladroit et passionné par les autres dans un genre. On pourrait le qualifier presque de psy ! Sa mère lui avait transmis cette passion de communiquer, de faire sourire les autres, de leur venir en aide du mieux qu'il pouvait.

- On ferait peut-être mieux de rentrer au pensionnat. Je ne voudrais pas que vous attrapiez froid !

Dit-il en attrappant sa veste en le remerciant poliement suivi d'un beau sourire. Ce qu'il faisait ici à cette heure bien matinale ? Il n'en avait toujours pas d'idées précises.

- Oh si je vais m'inquiéter ! C'est toujours rassurant pour quelqu'un de voir qu'il y a des gens qui s'inquiètent pour eux.

Sa première impression devant le garçon était fichue.. Sasuke s'était encore ridiculisé par ces pauvres réflexes d'endormi. Il ne pouvait pas y faire grand chose de toute façon. L'adolescent était maladroit, mais sympathique. Par contre, il lui arrivait de se décourager vite et avec ce job, il espérait apprendre à persévérer un peu plus. Il avait beaucoup d'autres défauts certainement.

- Pas de problèmes, vous me demandez ce que vous voulez ^^ Ce que je fais ici ? Hé bien.. en fait, je n'étais pas capable de me rendormir ce matin et j'adore cet endroit.. j'y campais petit. J'adorais y passer du temps avec ma mère. Je suis donc venu ici et bien sûr, je n'avais pas remarqué l'état de mon manteau..

Il eut un sourire rieur et l'observa ensuite.

- Et vous, que faîtes-vous ici à cette heure ?

*Au moins le ridicule ne tue pas...*
Revenir en haut Aller en bas
http://yuukaku.easyforumpro.com
Kaoru Domoto
Débutant
Kaoru Domoto

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 29
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 19/01/2007

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 16:07

Il insista et voulait apparemment s'inquiéter pour lui. Kaoru eut un sourire bienveillant et trouvait cette réaction vraiment mignone. Mais rentrer au pensionnat s'enfermer...Mouais, allez, après tout, il ne faisait pas chaud, par ici...

"Eh bien, si vous voulez rentrer, je vous accompagne."

*Je vais pas lui dire que si je rentre pas avec lui, je vais me perdre et rester moisir ici ? Faut pas que ça m'échappe...*

Le beau sourire du garçon le fit sourire à son tour, ses yeux suivant alors son expression faciale. Le jeune homme insista pour s'inquiéter pour lui, et le sourire du latiniste s'agrandit. Vraiment trop mignon, se disait-il. Ces réactions étaient toutes mignones et innocentes, il risquait peut-être de se faire marcher sur les pieds. Il lui semblait trop gentil, enfin, peut-être aussi que kaoru se faisait des idées.
L'explication qui suivit le laissa perplexe, mais elle tenait la route, et plutôt bien, d'ailleurs. Mais quand on la lui retourna, il se dit qu'il aurait mieux fait de se la fermer...


"Hum...Si je suis ici à cette heure c'est que...J'ai voulu me promener, histoire de me mettre en jambe et que je me suis tout simplement perdu...J'ai un sens de l'orientation aussi vaillant qu'une vieille chaussette...Et ça m'arrive souvent de me retrouver dans des endroits pas possibles, perdu et incapable de trouver le chemin du retour..."

ça y était, il l'avait dit. Il s'était ridiculisé en ces quelques mots, et allait une fois de plus se faire passer pour le gogole de service...Enfin, il avait l'habitude, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Sasuke Jaikeï
Débutant
Sasuke Jaikeï

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 30
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 08/12/2006

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeDim 21 Jan - 23:36

S'enfermer ? Il n'avait pas la même manière de voir les choses que le garçon. Peu importe, les gens avaient droit à leurs milles et une opinion après tout. Sasuke avait lui aussi sa propre vision des choses. Pour le moment, il rêvait presque de la chaleur du pensionnat.. L'accompagnez ? Comme un roi ? L'adolescent retint un rire, pas la peine de devenir excentrique; ça ne l'intéressait pas et le pouvoir du monde non plus. Oui, il était directeur c'était un fait, mais ce n'était pas vraiment contrôler minutieusement chaque élève alors il se considérait banal, veillant seulement au bien-être dans gens se trouvant dans le pensionnat. À choisir sa plus belle richesse: ses souvenirs avec le pensionnat ou sauver qu'une personne, il la sauverait cette personne comme il aurait aimé être sauvé lui-même.

Il s'en suivit alors un sourire captivé par ses souvenirs, de si beaux souvenirs auquels il se rattachait pour ne pas pleurer misérablement sur son sort de petit orphelin de 16 ans >< L'adolescent était quelques de mature, malgré les "délires" qu'il s'amusait à faire avec sa meilleure amie: Caitlin. Sans Cait' qu'aurait-il fait ? Il se saurait débrouiller ? Non, il aurait sombrer de défaillance et de désespoir. Jamais il n'aurait pu y arriver seul et encore là.. rester seul restait incroyablement difficile. Son visage retrouva alors un air neutre tandis qu'il observait finalement Kaoru débitter sans vraiment d'enthousiaste ce qu'il faisait ici. Sasuke s'en voulut même d'avoir posé la question.

- Perdu ? Alors je peux servir à quelque chose ?

Dit le jeune directeur en riant presque silencieusement, ne voulant pas le choquer. Lui non plus, n'avait pas été un as plus jeune sans sa précieuse maman... Combien d'hectares avait-elle due parcourir pour le retrouver ? Beaucoup, mais elle l'avait fait. Jamais l'adolescent avait eu honte de sa mère et il l'admirait jusqu'à sa mort. D'accord il l'admirait et l'aimait toujours autant, mais ce qui le peinait c'est qu'il commençait à oublier; oublier ses souvenirs.

- Bon ne perdons pas de temps ^^'

Dit-il en souriant finalement légèrement, prenant un air assuré et plus mature. Ça lui faisait mal d'oublier ce pourquoi il vivait vraiment. Sasuke ne vivait que pour elle et Caitlin. Les deux seules personnes qu'il avait toujours adoré. Oui, Sasuke était un émotif ><' plutôt renfermer, mais ça c'était son affaire et il n'avait en aucun cas à aller pleurer dans les jupes de quelqu'un; c'était vraiment inapproprié.

Il attrapa sa main doucement avec un sourire plus délicat et commença à l'entraîner vers le pensionnat ne trouvant pas grand chose à dire sur le moment lui qui était une vraie pie quand il décidait de s'y mettre. Le truc insupportable, mais on l'aimait bien aussi comme ça. Se savoir apprécier par au moins une personne lui réchauffait ardemment le coeur, mais bon... passons. L'adolescent devait prendre les choses en mains et au sérieux. Sasuke savait qu'il ne pourrait pas être gentil et aimable en permanence: son poste l'y obligeait en cas de pépins.

- Merci encore pour la veste, c'est une très gentille attention, Kaoru.

Il n'avait pas habitude d'émettre son prénom à voix haute et ça lui fit étrange en premier lieu puis, un sourire plus jovial vint teinté son visage. La question était la suivante: Ou iraient-ils ? Sasuke lui, ne savait pas.. Cependant il devait y faire chaud...

_________________
Jeune directeur de 16 ans, lui accorderez-vous votre confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
http://yuukaku.easyforumpro.com
Kaoru Domoto
Débutant
Kaoru Domoto

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 29
Orientation sexuelle : Bisexuel
Date d'inscription : 19/01/2007

Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitimeLun 22 Jan - 14:19

Kaoru fut quelque peu soulagé de l'entrain du jeune homme à lui apporter son aide. Lui qui avait une aptitude incommensurable à se perdre...ça lui rappela entre autre un été où il avait campé avec des amis, dans un endroit proche de là où il vivait, et qu'il connaissait depuis tout petit. Mais non, ça n'avait pas suffit, il s'était perdu quand même, en cherchant le point de rendez-vous avec un garçon qui n'était pas de la région, et tous deux avaient dû passer la nuit ailleurs, et sans les autres, qui ne s'étaient pas soucier un instant de savoir s'ils allaient bien. Connaissant le merveilleurs sens de l'orientation de Kaoru, ils les avaient imaginés au fond d'un ravin, ou crîblé de balles par un bon vieux paysan qui aurait voulu nettoyer sa propriété des intrus...Mais non, ils étaient bel et bien en vie, et en bonne santé, qui plus est. Cependant, ce dont le jeune latiniste ne se serait jamais douté, c'était que celui à qui il avait proposé de montrer le chemin était très attiré par lui...Cela le fit réfléchir sur bien des choses, mais ça, c'est une autre histoire.

La voix du jeune directeur le sortit alors de sa rêverie, mais il n'entendit pas ses mots. Ne sachant quoi répondre -il n'avait absolument rien suivi de ce qu'on lui avait dit, il se contenta de sourire. Ce garçon était si agréable, qu'il en trouvait ça presque incroyable. Comment pouvait-on être ainsi, si pur ? Se forçait-il ? Non, ce serait être mauvaise langue que de penser ça. Il devait bien y en avoir, des gens comme ça, non ?
Sa rêverie se coupa encore une fois -ce coup-ci dans un léger sursaut- quand la main du jeune homme prit la sienne. Quand est-ce que quelqu'un l'avait pris par la main pour la dernière fois ?...Peut-être la fille d'un de ses collègue de promotion, âgée de trois ans ? Oui, c'était elle. Cette soirée, il n'était pas prêt de l'oublier ! Quand il repensa à la pauvre petite que son père avait oublié d'aller chercher à l'école et qui avait attendu, attendu...Heureusement que ce soir-là, il y avait eu une réunion des profs dans cette école, et que Kaoru y assistait. Il avait dpu la rammener en la prenant dans sa propre voiture, et se coltiner une réputation de pédophile pendant plus d'un mois...-_-

Les paroles de Sasuke le sortirent de ses pensées, mais cette fois-ci, il les avaient entendues. (Miracle !)


"Mais de rien, c'est normal ^^ "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Par une douce matinée au réveil absurde Empty
MessageSujet: Re: Par une douce matinée au réveil absurde   Par une douce matinée au réveil absurde Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une douce matinée au réveil absurde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yuukaku :: L'extérieur :: La forêt-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser